Accueil > Accès public > Informations techniques >Informations techniques > Légionellose 4/4  

ANNEXE 1

LA DESINFECTION PREALABLE DES RESEAUX D'EAU SANITAIRE

Le plombier est tenu après réalisation des installations, de procéder à une désinfection initiale.

Choix du désinfectant :

- L'eau de javel, la teneur en chlore actif doit être de 100 ppm soit 100g par m3 de capacité du réseau. La javel peut-être éventuellement associée à du permanganate de potassium qui servira de traceur du fait de sa coloration.
- Le permanganate de potassium seul a une concentration de 150 ppm.

Le rinçage préliminaire

Un nettoyage efficace du réseau est la clé d'une bonne désinfection. C'est pourquoi les tuyauteries doivent être rincées énergiquement pendant 2 h en prenant soin d'ouvrir tous les robinets. Pression répétée au moins 5 fois sur les robinets poussoirs (si possible à ouvrir simultanément sur une même antenne).

Le volume d'eau de rinçage doit être de 5 à 10 fois la contenance de l'installation.
Les réservoirs et les ballons doivent subir plusieurs fois successives, un remplissage et une vidange par le point bas.

Préparation et injection de la solution désinfectante

La solution est dosée préalablement dans un bac.
Le volume de solution mère à préparer doit représenter 1/10 de la capacité totale de l'installation ce qui représente pour la javel, 1 berlingot de 60 cm3 du commerce pour 10 litres d'eau et pour le permanganate de potassium 1,5 g pour 10 litres d'eau chaude à 40/ 45°C (la température facilite l'homogénéisation).

Injection de la solution mère

Le réseau à désinfecter doit être rempli lentement d'eau claire afin d'éviter de former des poches d'air.
Il convient d'ouvrir modérément les robinets situés au bout des antennes. Le débit d'eau circulant dans l'installation sera estimé à partir des indications du compteur.
La solution désinfectante est injectée régulièrement à l'aide d'une pompe d'injection depuis un point situé en aval du clapet disconnecteur. Le débit de la pompe doit être réglé en fonction du débit estimé précédemment afin que le 1/10 ème de solution mère s'accompagne de 9/10ème d'eau claire.

Ne pas injecter trop rapidement.
Ne pas introduire en une seule fois la totalité de la solution mère pour ensuite la chasser avec l'eau claire ce qui compromettrait la désinfection.
Veiller à ce que l'injection de la solution désinfectante se fasse durant tout le remplissage de l'installation.

Chaque robinet est ensuite ouvert en commençant par les plus proches du point d'injection jusqu'à l'apparition de la couleur violacée du désinfectant et est refermé aussitôt (d'où l'intérêt d'utiliser un peu de permanganate comme marqueur lorsque le chlore est choisi comme désinfectant).

Dès que la solution apparaît au point le plus éloigné l'ensemble du réseau est isolé et laissé en contact 48h avec le désinfectant.

Le rinçage terminal

Un rinçage énergique de 2 heures est suivi d'un rinçage à débit suffisant de 24 heures, tous les robinets restant ouverts afin d'éliminer toute trace de désinfectant.

Les robinets de puisage sont tous refermés en attendant les prélèvements et le résultat du contrôle analytique.

ANNEXE 2

Sources :
- Chaud froid plomberie N°628 octobre 2000
- CVC N°1 et 2 janvier février 2001
- Le Moniteur : 27/4/01 et 11/05/01
- Circulaire DGS N° 97/311 du 24 avril 1997
- Circulaire ministérielle N° DGS/VS4/98/771 du 31 décembre 1998.